CLUB MASERATI FRANCE

105-107 Rue Aristide Briand
92300 Levallois-Perret

TEL :  06 73 99 53 07

contact@clubmaseratifrance.com

Actualités

Retrouvez Le Club Maserati France sur Facebook

 



Prochain dîner mensuel Parisien

 
Le prochain dîner Parisien du Club est programmé


Mercredi 17 Juillet 2019 à 20h00
Restaurant : Les Pieds dans l'eau
39 Bd du Parc
92200 Neuilly-sur Seine


Pas de Dîner en Août.

 

 ---------------
Vous habitez la région parisienne ou vous êtes de passage à Paris à cette date,
n'hésitez pas à venir nous rejoindre, pour un dîner convivial et amical.

Chaque participant confirme sa présence au dîner au plus tard lundi 15 Juillet 2019

par téléphone ou SMS au 06 16 87 56 33 

 



 

Salon Epoqu'Auto : un beau programme pour l'édition 2019

Sur trois jours de salon, Epoqu'Auto s'attend à accueillir plus de 70 000 personnes pour cette édition 2019 qui s'annonce comme un grand cru : surface d'exposition plus importante, expositions sur Delage, Citroën et motos Gnome et Rhône, et retour sur l'histoire de Maserati.

Pour sa 41e édition, le salon lyonnais Epoqu'Auto met le paquet. Les organisateurs annoncent un cru 2019 étendu sur une surface 30 % plus importante, avec 66 000 mètres carrés, avec une nouvelle organisation de l'espace.

Epoqu'Auto se tiendra toujours à Lyon du côté de l'Eurexpo. A la différence de Rétromobile qui est sur cinq jours, Epoqu'Auto ne se fait que sur trois jours, et les dates de l'édition 2019 sont déjà connues : 8, 9 et 10 novembre.  Une grande vente aux enchères aura lieu le dimanche, à partir de 14 heures.

Cette année, plusieurs expositions importantes sont prévues : Delage, les motos Gnome et Rhône, Citroën (pour ses cent ans) et un beau retour sur l'histoire riche de Maserati . Le patron d'Epoqu'Auto promet "un modèle exceptionnel encore gardé secret" par marque qui aura une exposition dédiée.

Source : Caradisiac.com

Cette superbe exposition des 105 ans de notre marque préférée, est préparée depuis le début de l'année par Jean-François , délégué régional Bourgogne, avec l'aide de nombreux membres du Club qui exposeront leurs voitures.

Retenez ces dates et préparez votre venue... A suivre



 

 

Retour Haut de Page

 

ACTUALITÉS MASERATI

Découvrez ci-dessous les dernières actualités "Maserati".


Maserati fête les 50 ans du premier Coupé Indy - MAJ 3 7 2019

Il y a 50 ans, le 1er juillet 1969, le premier exemplaire produit de la Maserati Indy quittait le quartier général de la marque installé Via Ciro Menotti 322 à Modène, pour être livré en Suisse à son heureux propriétaire.

Ce premier modèle revêtu d'une livrée or métallisée et doté d'un intérieur en cuir marron, avait en effet été commandé par le concessionnaire "Martinelli e Sonvico" installé à Chiasso, en Suisse, peu après la présentation du modèle au Salon de Genève 1969.

En 1968, le catalogue du constructeur au trident se compose des modèles Ghibli, Mexico, Mistral, Quattroporte et Sebring, et devant la demande de ses clients d'un nouveau véhicule à la fois confortable, spacieux et sportif, le constructeur transalpin lance le projet AM116 (Alfieri Maserati 116).

La Carrozzeria Vignale est missionnée pour dessiner le coupé quatre portes qui sera finalement présenté au Turin Motor Show 1968 sous le nom d'Indy, en référence aux succès de la Maserati 8CTF aux 500 miles d'Indianapolis en 1939 et 1940.

Le nouveau modèle construit autour d'un châssis « semi-monocoque », est équipé d'un V8 4.1 litres de 260 ch doté de quatre carburateurs Weber, qui le propulse à plus de 250 km/h. Une vitesse qui atteindra même 280 km/h en 1970 avec l'apparition du bloc V8 4.7 litres de 290 ch, lequel sera rapidement suivi d'un V8 4.9 litres de 300 ch (1971).

Entre 1969 et 1975, Maserati produira au total 1 102 exemplaires de ce modèle Indy.

SOURCE : motorlegend

 



Maserati ne fera pas de "petits modèles" - MAJ 12 06 2019

Harald Wester, le patron de Maserati, a indiqué que sa marque ne lancerait pas de "petits modèles" à l'avenir.

C'est acté ! Maserati ne lancera pas de nouveaux "petits modèles" qui auraient pu venir se placer sous la berline Ghibli et le SUV Levante. Harald Wester, le patron de la marque italienne, vient de l'annoncer à nos confrères anglais d'Autocar.

"On ne veut pas descendre. On veut monter", a déclaré le dirigeant, en expliquant que les voitures plus imposantes permettaient de plus grandes marges bénéficiaires.

A défaut de petits modèles, la firme au trident devrait lancer une inédite sportive l'an prochain. Préfiguré par le concept Alfieri (Genève 2014), ce véhicule, qui verrait le jour en versions coupé et cabriolet, pourrait être présenté dès le mois de mars à l'occasion du salon automobile de Genève.

Source : autojournal.fr

 



IL Y A 80 ANS, LA 8CTF TRIOMPHAIT AUX 500 MILES D’INDIANAPOLIS - maj 05 06 2019

Il y a quelques jours à peine, Maserati célèbrait le quatre-vingtième anniversaire de la fantastique victoire de la Maserati 8CTF à l’Indianapolis 500. Le dimanche 30 mai 1939, la Maserati 8CTF, pilotée par Warren Wilbur Shaw, 27 ans, franchi la ligne d’arrivée la première après une course de 4 heures et 20 minutes à une vitesse moyenne de plus de 115 milles par heure (soit 185 km/h).

 

La Maserati 8CTF vint à Indianapolis après avoir participé aux nombreuses courses de 1938 qui révélèrent son immense potentiel : le comte Carlo Felice Trossi mena le GP de Tripoli pendant plusieurs tours, puis pris la pole position dans la Coppa Ciano. Le légendaire Luigi « Gigi » Villoresi effectua le tour le plus rapide de la Coppa Acerbo. Ces résultats suscitèrent l’intérêt d’un certain nombre de clients qui passèrent commande.

 

C’est ainsi que Maserati vendit une Maserati 8CTF à l’équipe américaine Boyle Racing Headquarters, basée à Chicago et appartenant à l’Irlandais Michael Joseph « Mike » Boyle. Boyle, passionné de sport automobile depuis son plus jeune âge, s’était fixé l’objectif de remporter la course la plus célèbre d’Amérique, l’Indianapolis 500 avec une voiture financée par ses soins et gérée par son équipe. Avant d’acquérir la Maserati 8CTF, Boyle avait participé à plusieurs éditions de la course au volant d’autres véhicules : Summers, Cooper, et Smith participèrent pendant plusieurs années sous les noms de Boyle Products/Henning, Boyle Motor Products ou IBEW Boyle Racing, mais sans résultats probants.

Succès pour la première Journée Famiglia Tridente - MAJ 05 06 2019

La première Journée Famiglia Tridente s’est déroulée le samedi 18 mai dernier dans les Yvelines. Les propriétaires de Maserati y étaient conviés.

Les Yvelines, sa campagne, ses routes sinueuses, ses châteaux. Quel meilleur panorama pour organiser une rencontre entre propriétaires de Maserati? La toute première Journée Familia Tridente (du nom du constructeur au Trident) a en effet pris place samedi dernier, au Château de Villiers.

Premier rendez-vous des amoureux propriétaires de Maserati, la Journée Familia Tridente démarrait par un rallye. Réunis à l’Hôtel Molitor à Paris, tous les participants recevaient un road-book. Le but, rallier le Domain du Château de Villiers le Mahieu, en passant par le haras de la Cense (Rochefort-en-Yvelines). Un itinéraire fédérant toutes les générations de Maserati (des Ghibli 5000 SS 1971 aux plus contemporaines type GrandSport).

Sport et élégance, l’ADN de Maserati au grand complet

Mais la journée ne s’arrêtait pas une fois au château. L’arrivée était en effet l’occasion pour tous les participants d’échanger, bien sûr, mais aussi de se voir présenter la gamme 2019 du constructeur de Modène. Autour d’un déjeuner étaient donc introduits le nouveau Levante Trofeo et son V8 de 580 chevaux. Ghibli, Quattroporte, Levante, GranCabrio ou encore GranTurismo suivaient de près.   

A côté de cela, Maserati est, on le sait, un synonyme de performances sportives. Pour cette raison, la rencontre faisait la part belle au sport. Etaient donc présents les champions Paul-Henri Mathieu (12ème joueur mondial au classement ATP, en 2008) et Christophe Ravetto (Triple vainqueur individuel des Internationaux de France de Golf). Leur rôle, dispenser des conseils et effectuer des démonstrations pour les participants.

La journée se terminait finalement par un concours d’élégance. Deux catégories étaient présentées : les « Classic » et « Moderne. » Et c’est une Mistral de 1968 qui l’emportait en Classic, rejointe par une GranTurismo Sport de 2012 en Moderne.

De quoi conclure un rallye et une journée unique dédiée aux propriétaires de Maserati, mais aussi lancer un concept que l’on reverra très probablement en 2020. Alors, ci vediamo l’anno prossimo! (rendez-vous l’année prochaine!)

Source : LEMAGAUTOPRESTIGE

 



Les Maserati à moteurs Ferrari, c’est bientôt fini - MAJ 15 05 2019

Depuis 2002, les Maserati essence sont mues par des moteurs au pedigree un peu spécial puisqu'ils sont construits par Ferrari, à Maranello. Mais ce partenariat entre les deux firmes italiennes prendra fin en 2021 ou 2022.

Tous les modèles touchés

A l’occasion de la divulgation des premiers résultats commerciaux de 2019, Louis Camilleri, le patron de Ferrari, a notamment déclaré que le contrat avec Maserati, signé en 2002, ne serait pas renouvelé. A compter de 2021 ou 2022, les GranTurismo et GranCabrio vont donc perdre leur V8, mais les Ghibli, Quattroporte et Levante motorisés par les V6 3.0 et 3.8 biturbo vont aussi devoir changer de fournisseur...

Qui pour succéder à Ferrari ?

Aucune piste n’a été pour le moment évoquée sur le remplaçant de Ferrari pour motoriser les futures Maserati. Au sein du groupe FCA, dont la firme au Trident fait partie depuis 1993, le V6 2.9 biturbo de l'Alfa Romeo Giulia revient extrêmement cher à fabriquer. Il pourrait servir de base à d’autres déclinaisons. Un V8 à l’américaine (Dodge et Chrysler appartiennent aussi au groupe FCA) n’aurait pour sa part rien à faire sous le capot d’une italienne. Reste aussi la solution de développer un moteur "maison", mais l’opération pourrait être longue à rentabiliser compte tenu des volumes de ventes de Maserati.

A suivre...

SOURCE : automobile-magazine.com




MASERATI FÊTE LES 80 ANS DE LA VICTOIRE DE LA TIPO 6CM EN SICILE - MAJ 15 05 2019

Il y a quatre-vingts ans, la Maserati Tipo 6CM remportait les trois premières places à la Targa Florio, en Sicile. C’était le 14 mai 1939.

Historique

La Targa Florio était une course automobile italienne qui se déroulait sur le circuit des Madonies, en Sicile, de 1906 à 1977. Maserati célèbre aujourd’hui le quatre-vingtième anniversaire de l’impressionnante victoire de Luigi « Gigi » Villoresi lors de la Targa Florio 1939 au volant de la Maserati Tipo 6CM.

Le pilote originaire de Milan remporta la victoire sur le circuit Parco della Favorita à Palerme, en Sicile, le 14 mai 1939 en parcourant les 40 tours, soit 228 km en 1h40.15.4. Luigi Villoresi enregistra également le meilleur tour de piste avec un temps de 0:02.24.6, et une moyenne de 141.908 km/h. Piero Taruffi et Guido Franco Barbieri terminèrent quant à eux en seconde et troisième place, également au volant d’une Maserati Tipo 6CM.

Ce fut un résultat historique pour Maserati, confirmant ainsi son leadership incontesté dans la prestigieuse course sicilienne. Maserati avait également dominé les éditions de 1937 et 1938 en gagnant les trois premières places les deux années de suite.

Luigi Villoresi remporta également la course de 1940 au volant d’une Maserati Tipo 4CL.

Le record de pole position

La Maserati Tipo 6CM s’est avérée être un véhicule à grand succès : 27 véhicules furent construits de 1936 à 1939, et ce dernier remporta des courses sur les principaux circuits européens, tant avec la team officielle Maserati qu’avec des « gentlemen drivers » au volant. La Maserati Tipo 6CM détient le record de pole position sur la Targa Florio avec trois victoires consécutives en 1937, 1938 et 1939.

La Maserati Tipo 6CM a été restaurée à l’identique de sa conception d’origine. Elle fait partie de la Collection Panini à Modène.

Source : monsieurvintage.com

 



Tour Auto 2019 : les résultats - MAJ 05 05 2019

Les concurrents sont arrivés à Deauville, pour marquer la fin d’un parcours long de 2280 kilomètres, dont près de 105 kilomètres sur routes fermées. Parti de Paris, le rallye a traversé le Grand-Est jusqu’aux routes rhônalpines, avant de remonter vers les montagnes auvergnates et les vallées de la Loire, pour finir dans le cadre d’une Normandie tantôt verdoyante, tantôt balnéaire. Si l’émotion fût palpable au moment de passer sous l’arche d’arrivée, tous garderont les souvenirs précieux de cette aventure. Pour quelques-uns, ils auront même le goût si particulier de la victoire.

Le vainqueur de cette édition en régularité VHC sont :

  1. Eric Hamoniau et Edouard Lotthe (Ferrari 250 GT Lusso de 1963)
  2. Alejandro Oxenford et José Luis Celada (Ferrari 275 GTB de 1965)
  3. Tomas Hinrichsen et Solange Mayo (Maserati 200 SI de 1957)

L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement au Grand Palais, puis à l’arrivée des étapes. Mais également sur les circuits de Dijon-Prenois, de Magny-Cours, de Charade et du Mans, ainsi que sur les dix épreuves spéciales disputées sur routes fermées.

Nous vous donnons assurément rendez-vous l’an prochain pour la 29ème édition qui nous emmènera, une fois encore, découvrir les plus belles routes de France…

Source : Peter Auto - Tour auto Optic 2000


 

L’atelier Trident-Maserati labellisé Entreprise patrimoine vivant - MAJ 04 04 2019

Bernard Guénant entouré des experts dont le savoir-faire vient d’être distingué par le label Entreprise du patrimoine vivant (EPV). (©Journal du Pays yonnais)


C’est au fond de la concession Trident, nichée dans le nouveau parc automobile de la zone Beaupuy, près de La Roche-sur-Yon (Vendée) que tout se passe. Derrière les modèles rutilants de la marque au trident, une Mistral coupée de 1966, délestée de son cœur, côtoie une Merak de 1978 et la mythique 3 500 GT. Toutes trois sont là pour retrouver leur jeunesse passée, pour ronronner comme au premier jour, grâce aux soins chirurgicaux opérés par des magiciens passionnés.

Des savoir-faire qu’on ne trouve qu’ici et qui opèrent depuis 1959, époque où Alain Guénant, fondateur de la concession et passionné de « vieilles voitures », a décidé de monter son propre atelier de restauration.

Depuis ce jour, la magie continue. Principalement – mais pas seulement ! – autour des voitures de collection de la marque italienne Maserati. Coup de cœur de Bernard Guénant, qui a repris, en 1980, le volant de la concession familiale.

Bernard Guénant a entretenu la passion familiale pour les voitures de collection, en s’entourant des meilleurs artisans. Des Compagnons du devoir et des artisans d’art. Des hommes aux gestes uniques et reconnus qui ne comptent pas leurs heures pour redonner corps à ces anciens bijoux de technicité.

Cette aventure, Bernard Guénant a voulu la mettre en lumière. C’est pour cette raison qu’il a candidaté au label du patrimoine vivant EPV, « pour ne pas oublier le passé et sauvegarder des métiers d’art ».

En mars 2018, l’équipe a constitué un lourd dossier. Suivront dix mois d’instruction et le passage de trois auditeurs de la commission nationale.

Jusqu’à la délivrance en janvier dernier, sous forme de simple courrier qui annonce que Trident est labellisé EPV.

« C’est une formidable récompense, une fierté et une reconnaissance. Nous sommes un conservatoire de vieux métiers et il faut mettre ça en avant », se félicite Bernard Guénant.


 

Genève 2019, Maserati Façonne Son Avenir - MAJ 26 03 2019

Le salon de Genève est désormais ‘the place to be’ pour les constructeurs premium/luxe, tous y sont réunis pour présenter en première mondiale leurs nouvelles productions. Au-delà de l’exposition de ses modèles, Maserati est également présent pour dévoiler les orientations futures de la marque. C’est Harald Wester en personne, le CEO de Maserati, qui en a annoncé les lignes directrices. Retour sur un moment fort du GIMS 2019, l’ancrage revendiqué de Maserati dans sa philosophie sport/luxe en renforçant l’alliance de tous les savoir-faire ‘made in Italy’.


Entretien avec Harald Wester, un allemand au cœur italien

Un échange avec le grand patron de la marque a permis de comprendre quel chemin se dessinait pour la vénérable maison. Il y aura clairement deux axes de développement.

C’est tout d’abord sur l’espace intérieur que les forces vont se concentrer, avec une montée en puissance des possibilités de personnalisation.

H.W : « Une Maserati se devra de devenir un reflet de sa personnalité, personne n’est parfait mais tout le monde est unique. Grâce aux partenariats avec des artisans d’art italiens de haut vol comme Giorgetti pour les boiseries, De Castelli pour les métaux ou Zegna pour les tissus. L’intérieur de sa voiture devra être la plus belle pièce à vivre de son environnement. Il y aura donc une grande place pour l’individualisation, la personnalisation, une liste de possibilités qui englobera des bois et métaux patinés à la main, des selleries exclusives et inédites, l’espace intérieur sera un espace de vie qui respectera ce que vous êtes, ce que vous ressentez. »

Maserati a entamé sa révolution technologique depuis les années 2000, aujourd’hui les modèles intègrent tous des technologies modernes. Un nouveau bond technologique est en préparation et il est d’ores et déjà annoncé une place de plus en plus importante de la motorisation électrique.

H.W : « La technologie se doit d’être connectée aux émotions et à la passion. Concevoir des automobiles italiennes c’est produire quelque chose de différent d’une simple voiture, il faut embarquer de l’émotion. »

Une sportive électrique se prépare, autant nous pouvons être rassurés sur le design extérieur et sur l’espace intérieur, autant un doute est permis : une Maserati c’est aussi une diva, un son extraordinaire, qu’en sera-t-il sur les futurs modèles ?

H.W : « Le son fait partie des émotions, on peut créer un environnement qui stimule les sens, même avec un passage à l’électrique. Grâce aux nouvelles technologies tout est reproductible, y compris un environnement de conduite ‘à l’ancienne’. L’émotion d’un moteur mécanique pourra être recréée artificiellement et procurer la même émotion. »

La vieille Europe reste le marché principal du constructeur. Avec la volonté de se positionner sur le marché asiatique, Maserati s’adressera à un public hyper connecté, hyper technologique, il faudra trouver la bonne combinaison pour conserver l’existant et satisfaire les clients futurs. Harald Wester nous annonce un prochain bond technologique pour 2020-2021, une nouvelle ère pour l’automobile sportive italienne se prépare…

Maserati vitrine du ‘made in Italy’

En combinant son savoir-faire et celui de ses partenaires, Maserati va créer un nouveau standard de l’automobile de luxe à l’italienne. La montée en gamme engagée depuis les années 2000 prend encore de l’ampleur et cherche à conquérir une clientèle plutôt séduite habituellement par les véhicules anglais ou allemands. Les premiers résultats devraient être visibles sur les modèles présentés au salon de Genève en 2020, voire 2021. Il faudra cependant faire le deuil des belles motorisations italiennes, adieu V8 atmo, adieu la mélodie du bonheur, mais c’est à ce prix que Maserati restera dans la course.

Lire l'article complet : forbes.fr

Maserati Levante Trofeo : une Launch Edition au salon de Genève - MAJ 5 3 2019

Au salon de Genève, du 7 au 17 mars, le très performant Maserati Levante Trofeo sera présenté au public européen dans sa version de lancement Launch Edition. Celle-ci est limitée à seulement 100 unités.

Alors que la variante Trofeo du Maserati Levante a été présentée il y a bientôt un an au salon de New York, ce n'est qu'aujourd'hui que ce bouillant SUV fait son entrée sur le marché européen. Maserati profite alors du salon de Genève pour dévoiler la série de lancement Launch Edition. Limitée à 100 exemplaires, cette version pourra être choisie avec les teintes de carrosserie Blu Emozione, Giallo Modenese et Rosso Magma, tandis que les jantes noires Orione de 22 pouces arborent au choix une finition mat ou brillant.

On retrouve également des inserts en fibre de carbone sur les pare-chocs, les jupes latérales et le capot moteur. A l'intérieur, cette Launch Edition bénéficie de sièges sport en cuir pleine fleur Pieno fiore, avec des surpiqures contrastées et un logo Trofeo brodé sur les appuie-têtes, de couleur bleue, rouge ou jaune.

Rappelons que dans sa version Trofeo, le Maserati Levante fait partie des SUV les plus performants du marché, dépassé seulement par le Lamborghini Urus, le Jeep Grand Cherokee Trackhawk et le récent Bentley Bentayga Speed. Il peut en effet abattre le 0 à 100 km/h en 3,9 s et atteindre 300 km/h en vitesse de pointe, grâce à son V8 3.8 biturbo de 590 ch.

Source : largus.fr

 



Maserati Multi 70 remporte le RORC Caribbean 600 - MAJ 25 02 2019

Maserati Multi 70 a franchi le premier la ligne d’arrivée du RORC Caribbean 600 !

Mardi 19 février, à 19h 00 heure locale, Maserati Multi 70 a franchi le premier la ligne d’arrivée de la 11ème édition du RORC Caribbean 600, organisé par le Royal Ocean Racing Club, remporté le Line Honours Multihulls (honneurs multicoques) et battu le record de la course.

Après une course au coude-à-coude avec l’américain MOD 70 Argo sur les 30 derniers milles, le Maserati Multi 70 a terminé la course en 1 jour, 6 heures et 49 minutes. Arrivé 7 minutes plus tard, Argo franchit la ligne d’arrivée en deuxième place. 

A bord du trimaran italien, le skipper Giovanni Soldini était entouré de 7 marins professionnels : Vittorio Bissaro (tacticien), Guido Broggi (GV), Nico Malingri et Matteo Soldini (wincheurs et régleurs), les Espagnols Carlos Hernande Robayna (régleur) et Oliver Herrera Perez (Numéro 1), Claude Thélier (régleur).

Le parcours du RORC Caribbean 600 part et arrive à Antigua. L’itinéraire de 600 milles remonte vers le Nord, jusqu’à Saint-Martin et au sud de la Guadeloupe, en contournant 11 îles des Petites Antilles, dont Barbuda, Nevis, Saba et Saint Barthélémy.

........

Giovanni Soldini et son équipe visent à confirmer ces excellents résultats lors du Newport - Cabo San Lucas Race, à partir du 17 mars 2019, le prochain événement de la saison 2019 pour le Maserati Multi 70.

Source : actunautique.com

 



La Maserati Alfieri sera produite dès l'année prochaine ! MAJ 14 02 2019

Cette fois c’est la bonne ?

Le Pdg de la marque, Harald Wester, a tenu une réunion à Modène avec les syndicats et les autorités de la cité italienne. Il a confirmé dans un communiqué la mise en production en pré-série au 1er semestre 2020 d’une nouvelle sportive hautes performances à Modène, dérivée sans doute du superbe concept Alfieri présenté en 2014. Maintes fois reportée, cette arlésienne Italienne devrait donc entrer en production définitive à partir de 2021. La production de la nouvelle supercar, souligne Maserati, renforcera « le savoir-faire et l’expérience acquis au fil des ans par les travailleurs pour la fabrication de ces voitures, qui nécessitent un cycle de travail spécifique; une véritable union entre artisanat et innovation, souci du détail jusque dans les moindres détails et souci de la qualité, pour créer des produits uniques et exclusifs, capables de représenter le meilleur du Made in Italy dans le monde « . Cette sportive sera déclinée en variante Sport et Cabrio, avec à priori trois versions thermique, hybride plug-in et même 100 % électrique. A confirmer…

L’usine historique, qui produit les modèles sportifs du Trident depuis 1939, va bénéficier d’importants travaux de mise à niveau et de modernisation, mais la nouvelle rassure surtout les 1350 employés du site. La situation s’était tendue ces dernières mois en raison des louvoiements stratégiques et du flou général entourant l’avenir de la marque.

Repositionnement stratégique

Autre point important, Wester confirme la nouvelle orientation – ou plutôt le retour à l’orientation luxe sportif de Maserati. Mike Manley avait lui-même reconnu que la stratégie produit de Maserati décidée sous l’ère Marchionne, typée premium de masse pour concurrencer les marques germaniques, avait été une erreur. D’autant plus que le manque de renouvellement et de diversité de la gamme Maserati ne pouvait que faire pâle figure à côté des gammes pléthoriques de Mercedes, BMW et Audi. Ainsi, Maserati devrait renouer avec son véritable ADN du Sport et du luxe, en laissant la branche premium à Alfa Romeo.

Aux côtés de l’Alfieri, Maserati prévoit le renouvellement à l’horizon 2022 de la berline Quattroporte et du SUV Levante, lequel devrait accueillir un petit frère dans le segment D. L’électrification et l’hybridation, talons d’Achille du groupe FCA actuellement, seront de mise évidemment.

Source : LeBlogAuto



Maserati Winter Experience - MAJ 30 01 2019

La Maserati Winter Experience a démarré de manière spectaculaire avec la «Coupe du monde de polo sur neige» à St. Moritz la semaine dernière.

Se déroulant dans cinq destinations différentes: St. Moritz, Kitzbühel, Ortisei et Selva dans les Dolomites, Baqueira et Andorre dans les Pyrénées, ces événements hivernaux offrent aux passionnés de Maserati la possibilité de participer à une série de tests et d'expositions exaltants.

Cette année, ils pourront également goûter aux qualités dynamiques de la gamme renouvelée MY19, présentée comme la plus complète et la plus sophistiquée à ce jour, avec son nouveau levier de vitesses, ses nouveaux contenus de haute technologie et ses systèmes d’assistance au conducteur, notamment le système IVC (Integrated Vehicle Control). offert en standard sur toute la gamme.

Les invités de Maserati et les visiteurs de St. Moritz ont fait face à des températures négatives sur le lac gelé, mais ont été récompensées par un week-end riche en activités comprenant une expérience de conduite sur neige et des matchs de polo à buts élevés alimentés par l'adrénaline.

La présence de Maserati dans le Polo Village a été l’un des points forts du week-end, grâce à la présentation de la nouvelle édition limitée Maserati Levante Vulcano, produite en seulement 150 exemplaires pour les marchés européen et asiatique.

La gamme complète de modèles Maserati MY19 était également disponible pour tester la conduite sur des routes de montagne exigeantes, en toute sécurité grâce à l'expérience des conducteurs professionnels de Maserati Master Driving Academy.

Les résidents et les visiteurs de Saint-Moritz continueront de profiter de la présence de Maserati grâce au showroom phare de la marque, situé dans le centre de la Via Maestra, toute l'année.

Les visiteurs de la salle d'exposition peuvent se plonger dans le monde de Maserati, connaître ses produits et découvrir le savoir-faire de Maserati.

 


 

LEVANTE VULCANO - MAJ 30 01 2019

Une série limitée à 150 exemplaires.

Pour remettre le Levante sur le devant de la scène, Maserati en propose une nouvelle série spéciale en Europe et en Asie : la Vulcano. La marque au trident a décidé d'en limiter la production à 150 exemplaires.

Ce modèle qui se veut donc "volcanique" se pare d'une robe gris mat dite "Grigio Lava". Il reçoit en outre tous les éléments de personnalisation du pack Nerissimo, à savoir des feux arrière assombris, des logos et une calandre finis en chrome noir, des encadrements de fenêtre noir brillant, des poignées de porte couleur carrosserie ainsi que des sorties d'échappement sombres. Il est aussi équipé de jantes de 21 pouces abritant des étriers de frein rouge.

À bord, les sièges chauffants et ventilés s'habillent d'un cuir noir à surpiqûres rouges, ou rouge à surpiqûres noires. Dans l'un comme dans l'autre cas, l'idée est de "souligner la dimension volcanique du modèle", explique Maserati, qui a du reste ajouté un logo brodé sur l'appui-tête, une plaque numérotée ainsi que des inserts en carbone et en aluminium à divers endroits.  

Le Levante Vulcano est proposé avec les deux V6 bi-turbo de 350 et 450 ch. Il fait donc l'impasse sur le V8 3,8 litres que l'on retrouve sous le capot du GTS (550 ch) et du Trofeo (590 ch).

Source : motor1.com

  


 

Retour Haut de Page

 

Autorétro - Le Vrai Prix Quattroporte 5 - MAJ 21 01 2019

Le Magazine mensuel Autorétro prépare un guide d'achat (rubrique "Le Vrai Prix") sur la Quattroporte V.

La rédaction est à la recherche de témoignages de propriétaires (ou anciens propriétaires) des différentes versions (phases 1 et 2, 4.2 & 4.7 l, S, GT S...) de ce modèle.

Si vous êtes intéressés pour participer à ce guide d'achat, vous pouvez télécharger le document "Questionnaire ".


Merci de répondre avant vendredi 25 Janvier à l’adresse indiquée sur le formulaire.

D'avance, nous vous remercions beaucoup pour votre aide.



HONOR View 20 Édition limitée MASERATI - MAJ 19 12 2018

Le Honor View 20 sera présenté le 22 janvier 2019 à Paris. A quelques semaines de la conférence, les informations se multiplient. D’après une photo publiée par un cadre de la marque, une édition limitée Maserati sera dévoilée.

Le 22 janvier 2019, la marque présentera le Honor View 20. Selon les dernières informations, il devrait embarquer le processeur Kirin 980 et 6 GB de RAM ainsi que 64 Go de mémoire interne. Il se distinguera surtout par son écran puisqu’il intègrera une nouvelle dalle avec un trou dans le coin supérieur gauche à la manière du Galaxy A8s de Samsung.

Honor View 20 édition Maserati en partie dévoilé

A un mois de la présentation officielle du Honor View 20, une image d’une édition limitée Maserati est apparue sur le web. Le smartphone, tout de noir vêtu, ressemble à la version standard à un détail près : il arbore fièrement le logo Maserati au dos. D’autres détails apparaissent sur l’image : il est équipé d’un écran bord à bord et intègre un port USB-C placé entre deux sorties audio.

Cette image est accompagnée d’informations sur le prix du prochain Honor View 20. Il serait proposé à 2799 yuans soit 405 dollars (environ 450 euros en France) pour la version 6GB/64Go. La version 6GB/128Go serait proposée à 3299 yuans (478 dollars / 530 euros). Aucun prix ni aucune informations techniques supplémentaires n’ont été dévoilés pour l’édition limitée Maserati.

 



MASERATI by ORLINSKI - MAJ 14 11 2018

L’ARTISTE RICHARD ORLINSKI DÉVOILE UNE CRÉATION UNIQUE : MASERATI BY ORLINSKI PROPOSÉE AUX ENCHÈRES AU PROFIT DE L’ASSOCIATION LES BONNES FÉES !

 


Ares Design Wami - L'hommage aux Maserati d'antan - MAJ 30 10 2018

Les projets se multiplient du côté d'Ares Design, la société fondée par l'ex-patron de Lotus Dany Bahar. En plus de la Panther et de la Pony, deux modèles réinterprétant respectivement les lignes de la De Tomaso Pantera et de la Ferrari 412, le préparateur italien va lancer la Wami, une découvrable inspirée "des Maserati à carrosserie Frua des années 50 comme la Spyder 2000".

Les lignes de ce joli roadster fait d'aluminium et de carbone sont sublimées par des détails soignés comme les jantes à fils, les échappements latéraux et les pare-chocs chromés "à l'ancienne", autant de clin d'œil aux Maserati des années 50. L'habitacle joue également une partition néo-rétro plutôt réussie, avec une planche de bord en grande partie métallique, de nombreux détails en aluminium – parfois bouchonné –, un volant avec cerceau en bois et beaucoup de cuir.

Pour le moment, Ares Design ne communique pas le fiche technique de la Wami. Impossible donc de savoir quel moteur se cache sous ce long capot. Habituellement, le préparateur emprunte base et moteur aux constructeurs italiens de supercars. Ainsi, la Panther reprend les entrailles de la Lamborghini Huracán, tandis que la Pony hérite de celles de la Ferrari GTC4 Lusso. 

Ares Design ne donne du reste ni prix ni date de commercialisation. Dans la mesure où son calendrier est déjà bien chargé, on peut penser que la Wami va devoir attendre encore un peu.

Source : Motor1.com



Deux Maserati GT4 au Paul Ricard ce week-end - MAJ 10 10 2018

Ce week-end, le Championnat de France FFSA GT entre dans sa dernière ligne droite avec la super finale du Circuit Paul Ricard (13-14 octobre). Une grille composée de quarante-sept voitures et représentant dix constructeurs différents sera au rendez-vous dans le Var alors que tout reste à faire dans l’attribution des titres !

Un programme chargé s’offre à nouveau aux spectateurs du Championnat de France FFSA des Circuits au Castellet. Outre le Championnat de France FFSA GT, la Porsche Carrera Cup France & Benelux, la Peugeot 308 Racing Cup et le Championnat de France F4 connaîtront également leurs dénouements en fin de semaine.


La liste des engagés pour la finale du Championnat de France FFSA GT sera renforcée ce week-end au Paul Ricard par la présence de deux Maserati GranTurismo GT4. L'une pour la structure eSky WP Racing en catégorie Am, pilotée par le duo Lukasz Kreski - Maciej Marcinkiewicz et la seconde pour la structure GP34 by Gemo Motorsport pilotée par Olivier et Arnaud Gomez, inscrit en catégorie Am.



Mondial 2018 : le programme Maserati - MAJ 10 10 2018

Maserati est au rendez-vous de l'édition 2018 du Mondial de l'Auto.

Au programme : Levante Trofeo, Ghibli Ribelle et Quattroporte GranLusso.

Le programme Maserati pour le Mondial 2018 (4 au 14 octobre) est connu ! La firme italienne vient de révéler l'identité des modèles qu'elle exposera sur le salon parisien, au sein du nouvel espace "Mondial Limited" consacré aux constructeurs de supercars (Hall 1). Pour la première fois, le public européen pourra ainsi découvrir et approcher le Levante Trofeo (photo), la version musclée du SUV au trident (V8 3,8L biturbo de 590 ch et 730 Nm).


Au menu également : le vaisseau amiral de la marque, la Quattroporte SQ4 GranLusso, ainsi que la toute nouvelle série spéciale Ghibli Ribelle (photo). Une édition limitée à seulement 200 exemplaires qui sera commercialisée dans le courant du mois d'octobre sur les marchés de la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).



 

Maserati partenaire du Yachting Festival de Cannes - MAJ 14 09 2018

Maserati est présent à Cannes pour le plus grand salon européen du Yachting.

Pour la seconde année consécutive, Maserati est partenaire officiel du Yachting Festival de Cannes, qui se déroule jusqu’au dimanche 16 septembre. Il s’agit du premier salon à flot européen, où plus de 500 bateaux sont exposés dont plus de 150 unités en avant-première mondiale.

Un univers luxueux qui permettra à la marque au trident de présenter l’ensemble de sa gamme. Les Levante, Quattroporte et Ghibli seront à disposition des potentiels clients pour des essais. Maserati fournira également un service de chauffeurs.

 

Du 13 au 15 septembre, il sera également possible de monter à bord du Maserati Multi 70, un trimaran qui a établi un nouveau record sur la Route du Thé (12.948 miles marins de Hong Kong à Londres en 36 jours, 37 minutes et 12 secondes).


 



Maserati partenaire du Gran Premio Nuvolari 2018 - MAJ 12 09 2018

Maserati a annoncé sa présence sur le « Gran Premio Nuvolari » 2018 en tant que partenaire principal de l'évènement qui se déroulera du 13 au 16 septembre prochains, et effectuera une boucle autour de Mantoue, la ville de naissance de Tazio Nuvolari. 

Organisé par Mantova Corse, ce rallye routier dont les quatre premières éditions eurent lieu de 1954 à 1957 à l'instigation des organisateurs des 1 000 Miglia, est réservé aux modèles produits entre 1919 et 1972. Il rend hommage au « Flying Mantuan » qui pilota pour les plus grands constructeurs de son époque dont Bugatti et Alfa Romeo, avec qui il s'imposa sur le fil lors de l'édition 1933 des 24 Heures du Mans, au volant d'une 8C partagée avec Raymond Sommer (Nuvolari doubla Luigi Chinetti dans le dernier tour de course).

Nuvolari remporta également de nombreux succès avec Maserati et s'illustra notamment au volant d'une Maserati 6C-34 qui sera présente cette année sur le « Gran Premio Nuvolari ». Conçue selon la réglementation 1934, cette 6C-34 ne pesait que 750 kg et était capable de filer à 250 km/h grâce à son bloc 6 cylindres de 270 ch. A ses commandes, Nuvolari se classa 5ème du GP de Monza le 9 septembre 1934, avant de remporter la victoire sur les circuits de Modène (14 octobre) puis de Naples dans le cadre de la Coppa Principessa di Piemonte (21 octobre).

Cette Maserati 6C-34 sera exposée sur l'évènement auquel participeront notamment une A6 1500 Berlinetta de 1949, ainsi qu'une Quattroporte de 1968.

Source : Motorlegend.com

 Tazio Nuvolari et la Maserati 6C-34 au GP de Monza 1934

 

La victoire de Maserati sur le circuit du Comminges - MAJ 17 08 2018

Michel Ribet et Pierre Debauges devant une Masetati de 1963./ Photo DDM, BZ.

Michel Ribet et Pierre Debauges devant une Masetati de 1963./ Photo DDM, BZ

À l'époque la Dépêche l'a qualifié de «plus beau circuit du monde», et les plus grands sont venus concourir sur ce circuit mythique. En 1948, c'est la marque Maserati qui remporte le grand prix avec le pilote italien Luigi Villoresi, ce qui a attiré 80 000 spectateurs à Saint-Gaudens. Tout ceci laisse rêveur… Et c'est bien pour faire perdurer ce rêve que les bénévoles du musée du circuit du Comminges ont organisé une journée exceptionnelle autour de la marque Maserati. En effet, Michel Verdier concessionnaire des montres Maserati a exposé ses modèles, le prestige, la qualité à un prix abordable.

Les 20 ans du Grand prix historique du Comminges

Jean-Paul Montanari, concessionnaire Maserati à Toulouse a exposé les derniers modèles, attirant de nombreux amateurs de la marque. Pierre Debauges a exposé des modèles anciens de Maserati. Et là, lorsqu'il a ouvert le capot de la Sebring 3 500 GTI de 1963, certains en sont restés bouche-bée. Une merveille, un moteur 12 cylindres, le même avec lequel a couru Fangio, sur un modèle tourisme. Il ne reste que peu de modèles dans un état strictement conforme. À l'intérieur du musée des coupures de presse, affiches d'époques étaient mises à l'honneur. Pour Michel Ribet : «notre grand regret est de ne pas avoir pu retrouver de film de 1948, nous en possédons pourtant de 1947 ou 1949. Nous avons cherché à l'INA, en Italie chez Maserati, nous continuons nos recherches auprès des particuliers. Le petit-fils du vainqueur de 1930, François Miquel nous a apporté des photos de ce dernier en vainqueur devant le circuit, une autre avec René Dreyfus. Nous faisons des copies et cela enrichit notre collection, le patrimoine du circuit.» Le 25 août de 10 heures à 21 h 30 le musée célébrera les 20 ans du grand prix historique du Comminges avec exposition des voitures de course du club.

Source : La Dépêche.fr

 

Le Musée du Circuit du Comminges

Rue des chanteurs du Comminges

31800 Saint-Gaudens

Tél : 05 61 79 34 25

lesamisducircuitducomminges@orange.fr

Site internet

 



Maserati fête l'ELDORADO - MAJ 04 07 2018

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Il était une fois, il y a 60 ans, un marchand de glaces italien qui voulait faire connaître sa marque. Il eut alors l’idée de faire appel au fabricant de voitures transalpin Maserati, l’Eldorado était née.

1ère monoplace sponsorisée d’Europe

Certains véhicules ont marqué l’histoire de leurs victoires légendaires, de leurs innovations techniques ou de leurs pilotes qui les ont conduits à la gloire. D’autres sont devenus de véritables icônes en représentant : une histoire unique, un tournant historique, un phénomène social, un événement qui, au-delà des pistes a défini une époque.

Un de ces véhicules est la Maserati Eldorado, devenu célèbre en 1958 en tant que première monoplace d’Europe à être sponsorisée par une marque détachée du milieu de la course automobile.

Maserati célèbre aujourd’hui les 60 ans de cette aventure glacée. Le 29 juin 1958, la première monoplace sponsorisée d’Europe se lançait sur la piste de Monza, avec le pilote de Formule 1 britannique Stirling Moss au volant.

Eldorado & Maserati

Maserati avait été choisie pour créer la voiture de Gino Zanetti, propriétaire de la société de glaces Eldorado. Déterminé à promouvoir sa marque sur la scène internationale, Zanetti se tourna vers la maison au Trident pour créer une monoplace afin de participer à la course «Trofeo dei dû Mondi» (La course des Deux Mondes) à Monza.

S’inspirant de l’Indianapolis 500, l’Automobile Club d’Italia avait organisé une course de 500 Miles sur ce circuit en invitant des pilotes américains de haut niveau à concourir aux côtés des meilleurs pilotes européens.

V8 de 410 cv

La Maserati Eldorado fût conçue en quelques mois, grâce au travail acharné de l’ingénieur Giulio Alfieri. La voiture était équipée d’un moteur V8, un bloc déjà utilisé sur les modèles 450S, et affichait une cylindrée de 4 190 cm3, pour une puissance de 410 chevaux à 800 tours par minute. La vitesse de la voiture dépassait les 350 km/h.

Poids plume

Afin d’alléger le véhicule, le manufacturier américain Halibrand fournit des roues spécifiques en magnésium, avec des pneus à tresses de 18 pouces gonflés à l’hélium ! Le poids de l’auto accusait un petit 758 kg, pour 410 chevaux.

Stirling Moss se classa 7ème à l’issue des 3 manches que comptait les 500 Miles de Monza. Malgré le succès en nombre de spectateurs et de son degré de divertissement, les 500 Miles de Monza ne sont pas devenus un rendez-vous régulier du calendrier des courses. Sur la base des conclusions de la course, l’« Eldorado» fut modifiée par le carrossier Gentilini qui enleva l’aileron arrière, et réduit la prise d’air du capot. Le véhicule entra ensuite dans l’Indianapolis 500 en 1959.

Fiche technique de la Maserati Eldorado

Siège unique Indy
Moteur: 90° V8.
Cylindrée: 4,190 cm3
Puissance: 410 ch à 8000 tours/min
Transmission: manuelle à 2 vitesses
Châssis: structure tubulaire, carrosserie aluminium
Poids: 758 kg
Vitesse maximale : plus de 350 km/h

Source : Maserati - monsieurvintage.com


Maserati confirme l'arrivée de l'Alfieri - MAJ 13 06 2018

Nouvelle Alfieri, prochain SUV compact, renouvellement des Quattroporte et Levante, versions hybrides et entièrement électriques, le plan produit de Maserati est particulièrement ambitieux.

Les nouvelles Maserati d'ici à 2022

  • Alfieri
  • Alfieri Cabrio
  • Ghibli restylée
  • Nouvelle Quattroporte
  • Nouveau Levante
  • SUV segment D

Maserati a dévoilé le vendredi 1 juin 2018 sa feuille de route concernant les quatre prochaines années. On apprend que Maserati va renouveler quelques-uns de ses modèles, à l'image des Ghibli et Quattroporte dont la nouvelle génération est prévue en 2022. Le SUV Levante aura lui aussi le droit a une toute nouvelle génération, mais il devra composer avec l'arrivée d'un nouveau SUV !

Ce SUV sera moins imposant que le Maserati Levante, il proposera une version hybride rechargeable (tout comme les futurs Levante et Quattroporte) et reposera sur une plateforme plus légère que celle des concurrents. De plus, et selon Maserati, ce nouveau SUV aura une répartition des charges de 50:50, et promet d'afficher le meilleur ratio poids/puissance du segment.

 
Maserati va progressivement abandonner le diesel. Le constructeur italien mise sur l'électrique et proposera d'ici 2022, pas moins de huit modèles plug-in hybrid et quatre voitures totalement électriques. En 2017, Maserati a écoulé 51'000 véhicules dans le monde, mais le constructeur espère faire encore mieux au cours des prochaines années. Selon le plan produit de Maserati, les dirigeants espèrent vendre près de 100'000 véhicules par an d'ici 2022. L'objectif est ambitieux, mais Maserati veut profiter de l'électrique pour rattraper la concurrence.



Master Maserati - MAJ 22 05 2018

A partir de cet été, Maserati propose aux clients et amateurs de la marque, de participer à l'un des stages de pilotage inscrits à son programme « Maserati Master », organisé sur le circuit de Varano de Melegari, près de Parme, en Italie.

Les amoureux de la marque au trident pourront ainsi prendre part au stage « Master on track », subdivisé en quatre groupes (essais, qualifications, course et championnat), au stage « Master off-road » organisé autour des Rally Shakedown et Rally Power Stage, ainsi qu'au « Master Incentive » créé à l'intention des groupes et des comités d'entreprises.

Les participants à ces différents stages auront l'opportunité de tester les modèles de la marque (Quattroporte, Ghibli, Levante, GranTurismo et GranCabrio), mais aussi et surtout de goûter aux joies de la compétition.

Ainsi le stage « Master on track » leur permettra de s'installer dans le baquet d'une GranTurismo Sport GT4 pour profiter au volant, de sa cavalerie de plus de 400 ch, et dans le siège passager cette fois, d'une Maserati MC12 Versione Corse pilotée par Andrea Bertolini, quadruple Champion du Monde FIA GT de son état. Une expérience exceptionnelle quand on sait que cette MC12 Versione Corse, conçue à 12 exemplaires seulement, est animée par un V12 6.0 litres développant 755 ch et 710 Nm, capable la propulser de 0 à 200 km/h en seulement 6.4 secondes.

Le programme « Maserati Master » est accessible ici.

 



Nantes : Le showroom Maserati a ouvert carré Lafayette - MAJ 07 05 2018

Prévu au deuxième semestre 2017, il a fallu attendre le passage de l'architecte italien, garant de la marque Maserati, pour autoriser l'ouverture. C'est chose faite, le nouveauau showroom Maserati a enfin ouvert ses portes en plein centre ville de Nantes.

Lors de l’inauguration du showroom, toute l’équipe Maserati La Roche-sur-Yon , sous la direction de Bernard Guénant, était présente ainsi qu’un autre invité de marque : Patrice Duclos, DG de Maserati West Europe. Ce dernier a insisté sur l’importance du développement du réseau de distribution Maserati pour développer les ventes en France.

Ce nouveau showroom d’environ 180 m² met en valeur les derniers modèles de la marque ainsi qu’une partie boutique où les produits dérivés Maserati sont disponibles.

Pour leur rendre visite, rendez-vous au Carré Lafayette à Nantes,  Rue Descartes.

 


Maserati lance le Levante Troféo - MAJ 25 04 2018

Maserati vient de dévoiler sa Levante Trofeo et ses performances, à l’occasion du salon de New York. Pour cette version, le constructeur a sorti l’artillerie lourde.

Un V8 avec 590 ch sous le capot

Cette version du SUV se démarque par son moteur V8 3.8 biturbo, une première pour la marque italienne qui proposait jusqu’alors des V6 sous le capot de ses bolides. La Maserati Levante Trofeo peut ainsi passer le 0 à 100 km/h en 3,9 s seulement pour une vitesse de pointe estimée à 300 km/h. Cette performance lui permettra de taquiner son principal concurrent sur ce marché, le Lamborghini Urus.
En termes de design, le Levante Trofeo se veut beaucoup plus agressif, et se dote d’un habitacle alliant merveilleusement le luxe à la sportivité. Le confort des passagers n’est pas laissé pour compte. La marque au Trident continue ainsi d’apporter des améliorations conséquentes sur ce modèle. Elle n’a pour le moment pas annoncé sa date d’arrivée sur le marché ni dévoilé son prix.



 

Maserati Golf Tour 2018 - MAJ 09 04 2018

Imaginé pour celles et ceux qui recherchent la performance sur tous les terrains, le Maserati Golf Tour revient pour une 3ème édition plus passionnante que jamais.

L’univers du golf incarne pleinement l’ADN de la marque, sa philosophie d’excellence et permet de réserver à ses invités un traitement de qualité, personnalisé et privilégié.

Cette compétition est une nouvelle fois l’occasion pour mettre à l’honneur les derniers modèles de la marque et d’organiser sur place, de manière dynamique et originale, un centre d’essai ouvert à tous les membres du club ou invités du Distributeur local.

En France, 16 villes sélectionnées accueilleront tour à tour cette compétition entre avril et octobre 2018 (hors mois d’été)En Belgique et au Luxembourg, 4 étapes seront également organisées.

Pour nous rejoindre sur l’étape la plus proche de chez vous, réservez votre essai en appelant le 01 77 49 39 01.

Au Programme

Samedi et Dimanche : Essai et découverte de la gamme Maserati

Dimanche : Compétition. Accueil à partir de 11h - Cocktail et remise des prix à 19h

Calendrier des compétitions

  • 12 et 13 mai - Golf de Palingbeek (Belgique)
  • 26 et 27 mai - Golf de Cannes Mougins (06)
  • 26 et 27 mai - Golf de Bondues (59)
  • 02 et 03 juin - Golf de l'Amirauté (14)
  • 09 et 10 juin - Golf de La Bretesche (44)
  • 16 et 17 juin - Golf de Royal Mougins (06)
  • 16 et 17 juin - Golf de Besançon (25)
  • 30 juin et 1er juillet - Golf The National (Belgique)
  • 30 juin et 1er juillet - Golf de Bussy (77)
  • 1er et 2 septembre - Golf de Joyenval (78)
  • 8 et 9 septembre - Golf de Reims (51)
  • 8 et 9 septembre - Golf des Ormes (35)
  • 22 et 23 septembre - Golf de Rinkven (Belgique)
  • 22 et 23 septembre - Golf de Cheverny (41)
  • 6 et 7 octobre - Golf de Clervaux (Luxembourg)
  • 13 et 14 octobre - Golf Club de Lyon (38)
  • 13 et 14 octobre - Golf de Massane (34)

Ci-après, les dates du trophée : Calendrier 2018

 



Maserati GT4 sur le podium - MAJ 06 04 2018

Nogaro : la Maserati/GP34 by GEMO Motorsport sur le podium en Am

Le podium Am de la course 1 du Championnat de France FFSA GT a subi un changement après l’arrivée. La Ginetta G55 GT4/CMR de Wilfried Cazalbon et Jérémy Reymond, troisième en Am, a été pénalisée pour poids non conforme. Le tandem a perdu 5 places sur le classement initial.

C’est finalement la Maserati GranTurismo GT4/GP34 by GEMO Motorsport d’Olivier et Arnaud Gomez qui prend les points de la troisième place dans la classe Am.



Nouveau Directeur pour Maserati Europe : MAJ 05 04 2018

Voilà un mouvement de personnel qui n’était pas vraiment attendu au sein de la marque au trident. Nous avons appris la nomination d’Umberto Cini au poste de directeur général de Maserati Europe. Comme pour ne pas perdre de temps, la direction du groupe FCA et le constructeur de Modène font savoir que la nomination prend immédiatement effet ce qui veut dire que l’italien est déjà en fonction.

Umberto Cini connait très bien la marque puisqu’il y officie depuis déjà 14 ans. Connaissant les rouages, les us et les coutumes de l’entreprise, Cini devrait, par sa connaissance des marchés et de la culture Maserati, aider la marque à bien asseoir ses positions actuelles afin de préparer dans de bonnes conditions la venue des futures Maserati attendues au delà de 2020.



Maserati Levante Trofeo - MAJ 30 03 2018

Salon de New York 2018

Maserati dévoile le Levante Trofeo

Le salon de New York étant plutôt orienté premium et luxe, Maserati profite de l'évènement pour dévoiler une nouvelle version très musclée de son Levante. Le Trofeo adopte le V8 Ferrari 3.8 biturbo avec un peu moins de 600 ch.

Cette fois, il s'agit de sang neuf pour le gros SUV italien qui se dévoile au salon de New York dans une inédite version baptisée Trofeo.

Esthétiquement, ce Levante Trofeo se démarque par une présentation anthracite agrémentée de jantes 22 pouces, de bas de caisse et capot spécifiques, de feux Full LED matrix ou encore de touches de fibre de carbone.

La particularité de ce Levante Trofeo se trouve sous le capot, puisque le SUV italien adopte pour la première fois un moteur V8. Assemblé chez Ferrari, il s'agit d'un V8 3.8 biturbo développant ici 590 ch et un couple généreux de 730 Nm entre 2250 et 5000 tr/mn. Une telle cavalerie est distribuée aux roues via une boîte automatique à huit rapports, poussant ainsi le Levante Trofeo à 100 km/h en seulement 3,9 secondes.

 


FFSA GT - MASERATI GT4 - MAJ 21 03 2018

FFSA GT - Le Gemo Motorsport fait confiance à la Maserati GranTurismo

Une Maserati sera présente dans la catégorie dédiée aux amateurs tout au long de la saison du Championnat de France FFSA GT.

Reconnaissable parmi toutes les GT4 alignées dans le Championnat de France FFSA GT grâce à son mélodieux V8 atmosphérique, la Maserati GranTurismo MC GT4 sera encore présente en 2018. Le GP34 by Gemo Motorsport engagera à l’année un exemplaire de la voiture italienne en catégorie réservée aux amateurs (Am).

Les frères Gomez se relaieront derrière le volant. Olivier Gomez avait remporté la classe Am dès ses débuts l’an passé à Barcelone (Espagne) aux côtés de Philippe Marie. Cette fois, il fera équipe avec Arnaud Gomez.

La décoration dévoilée lors de la finale du Paul-Ricard (Castellet), faite de dessins de bande-dessinée « Antoine le Pilote » sera utilisée dès le coup d’envoi à Nogaro (Gers), lors des traditionnelles Coupes de Pâques (31 mars-2 avril).




En kiosque actuellement - MAJ 18 03 2018

Le numéro 11 est en vente depuis le 13 Mars

Au programme, les nouveautés du salon de Genève, dont la fabuleuse Ferrari 488 Pista, mais aussi la Lamborghini Huracan Spyder Performante, sans oublier le retour de la Lancia Stratos !
Vous découvrirez également le 1er essai de la toute nouvelle Ferrari Portofino, vous apprendrez tout de l'option “Handling GTE” proposée en son temps sur la 599 et nous vous emmènerons dans les allées de Rétromobile pour y rencontrer les nombreuses italiennes qui s'y exposaient, dont la rétrospective consacrée aux productions de Carlo Abarth.
Nous vous invitons à déguster sans modération notre dossier occasion consacré à la GranCabrio ainsi que notre guide d'achat dévolu aux coupés et spiders Maserati du début des années 2000....

 



Salon de Genève 2018 - MAJ 12 03 2018

Des éditions Nerissimo pour les Ghibli, Quattroporte et Levante

Comme l'explique la marque elle-même, Maserati est un constructeur ambivalent : ses modèles sont sportifs mais ne tentent pas de marcher sur les plates-bandes de Ferrari ou Lamborghini. Ils s'adressent plutôt à des amateurs de luxe et d'élégance qui ne veulent pas faire l'impasse sur les performances. Selon Maserati, la couleur noire est celle qui souligne au mieux ces deux facettes de ses modèles.

L'édition Nerissimo qui sera présentée à Genève permet de mettre en exergue ce côté ambivalent, puisque le noir « est synonyme d'élégance mais aussi d'une extrême sportivité ». Les Maserati Ghibli, Levante et Quattroporte vont donc bénéficier d'une série spéciale intégralement noire… jusqu'aux phares.

Les clients qui choisiront des versions Nerissimo auront la possibilité de conduire des modèles à la carrosserie d'un noir profond de la tête au pied. Deux types de jantes de 20 ou 21 pouces, au choix, seront proposés quel que soit le modèle : Ghibli, Quattroporte ou Levante. Le noir se retrouve également sur les aérations latérales, autour du Trident symbole de la marque ou encore autour des cadres de fenêtre et des embouts d'échappement. Les Ghibli et Quattroporte auront également une finition sombre pour les phares LED.

À l'intérieur également, le noir sera à l'honneur avec plusieurs déclinaisons possibles. Les plus sportifs opteront bien évidemment pour la finition fibre de carbone.

 



En kiosque actuellement - MAJ 05 03 2018

Le numéro 85 sous le signe du Trident

"Pour se réchauffer à la rédac’ de Youngtimers, nous avons trouvé la solution : redécouvrir deux représentantes hautes en couleurs de l’histoire de Maserati : la Citroën SM dont le moteur avait été conçu et fabriqué par la marque italienne et la Biturbo, adulée ou détestée mais tellement représentative des années 80…

On entend déjà les sarcasmes sur la fiabilité de cette pauvre Biturbo. Et pourtant il « suffit » pour en tirer le meilleur de trouver la bonne version parmi les très nombreuses qu’elle a enfantée. C’est ce que notre expertise vous permettra de faire. Cette marque italienne n’est pas pour rien dans un monument national : Citroën avait même racheté la marque pour motoriser Sa Majesté la Citroën SM, qui a particulièrement inspiré notre photographe Denis Meunier."

Youngtimers Magazine

 



Sciadipersia, la GranTurismo spéciale - MAJ 04 03 2018

Pour Genève 2018, la Carrozzeria Touring Supeleggera s'attaque à la GranTurismo.

On ne présente plus la Carrozzeria Touring Superleggera, ce carrossier italien qui aime présenter des automobiles uniques conçues sur la base de GT italiennes ou anglaises.

Sur le thème Maserati, et après l' A8GCS Berlinetta, la petite maison italienne viendra au salon de Genève 2018 avec la Sciadipersia. Il s'agit d'un coupé 2+2 au style très personnel, dont le dessin excentrique cache un châssis et des dessous de Maserati GranTurismo.

460 chevaux

La Sciadipersia reprend donc le V8 atmosphérique de 4,7 litres développant 460 chevaux et 520 Nm de la GT italienne, et promet une sonorité encore plus raffinée que sur la sportive de la marque au trident. A noter qu'elle sera produite en 10 exemplaires, et que sa production nécessite 6 mois en partant d'une Gran Turismo coupé normale. La Carrozzeria Touring ne précise pas le prix de la transformation pour l'instant.

Source : news.autoplus.fr


 


Nouveau PDG pour Maserati - MAJ 03 03 2017

Fiat Chrysler Automobiles a annoncé la nomination de Tim Kuniskis à la tête de Maserati et Alfa Romeo.

Responsable des marques Dodge, Chrysler et Fiat au sein du groupe italo-américain, la nomination de Tim Kuniskis a pour permettre à Reid Bigland, patron multitâche responsable d’Alfa Romeo/Maserati et directeur des ventes américaines, de se concentrer sur le marché américain.



Hong Kong - Londres 2018 - Record pour Maserati Multi 70 - MAJ 27 02 2018

Record de la route du Thé pour le Multi70 Maserati

Le Multi 70 Maserati est le nouveau détenteur du record à la voile entre Hong Kong et Londres, la Route du Thé en 36 jours, 2 heures et 37 minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée en passant sous le pont Queen Elizabeth II. Giovanni Soldini et l’équipage du trimaran italien composé de Guido Broggi, Sébastien Audigane, Oliver Herrera Perez et Alex Pella ont mis 36 jours, 2 heures, 37 minutes et 2 secondes pour parcourir les 13.000 miles nautiques de la route théorique entre la port chinois et la capitale du Royaume Uni. Ils ont amélioré de près d’une semaine (5 jours et 19 heures) le record précédent de Gitana 13, le maxi catamaran de 100 pieds qui en 2008 avait bouclé le parcours en un peu moins de 42 jours. Le trimaran italien a parcouru en réalité 15.083 miles nautiques à une vitesse moyenne de 17,4 noeuds.



En kiosque actuellement - MAJ 13 02 2018

L'Aventure Automobile n°2

Numéro de février- avril 2018

Nouvelle revue premium

Au sommaire de ce numéro notamment :

Aggiornamento à Modène : La saga 3500 GT

A découvrir absolument.....


 



Si vous passez par là ! : MAJ 12 02 2018

Exposition Maserati au Panthéon Automobile de Bâle

La ville de Bâle, située au carrefour de la Suisse, de la France et de l'Allemagne est plus connue pour son carnaval ou sa foire d'art contemporain ou horlogère que pour son musée automobile.

Et pourtant c'est bel et bien le Panthéon Automobile, tel est son nom qui rend hommage a MASERATI grâce à une exposition hors du commun.

Découvrez le catalogue de l'exposition en cliquant sur l'image

 



En kiosque actuellement - MAJ 23 01 2018

GT ITALIA N°10 : Essai de la Granturismo "Phase II" et de la GHIBLI SQ4

Mais egalement un guide d'achat "Youngtimers Turbo" avec  notamment les Biturbo 222 / 228

SPORT AUTO CLASSIQUES N° 7 : La Khamsin : "Belle tout simplement..."









Décès de Dan GURNEY - MAJ 18 01 2018

Daniel Sexton Gurney,  pilote automobile américain, né le 13 avril 1931 à Port Jefferson (État de New York) et mort le 14 janvier 2018 à Newport Beach (Californie).

Pilote complet, aussi à l'aise sur tracés routiers que sur ovale, Dan Gurney figure parmi les plus grands pilotes automobiles des années 1960. Il a pris le départ de quatre-vingt-six Grands Prix de championnat du monde de Formule 1, inscrit 133 points et remporté quatre victoires. 

En 1960,  Il avait remporté les 1 000 kilomètres du Nürburgring, avec le team Camoradi, sur Maserati Birdcage Tipo 61, associé a Sirling Moss (photo).


 



CES 2018: Harman crée le tableau de bord du futur pour Maserati - MAJ 17 01 2017

Doté d’un écran tactile 28 pouces QLED escamotable, l’habitacle époustouflant de cette Maserati GranTurismo Sport nous montre les possibilités inexplorées de la voiture connectée.

A l’occasion du CES 2018, le spécialiste des systèmes de divertissement Harman a de nouveau fait des étincelles en présentant sur son stand une Maserati GranTurismo Sport totalement customisée. « L’idée était de montrer quelle était notre vision du futur pour un véhicule qui serait disponible dans les trois à quatre années », explique Stéphane Lagresle, directeur marketing Harman France auprès de notre envoyé spécial David Nogueira.

 Le résultat est époustouflant. Le tableau de bord a été totalement démonté pour faire loger un écran tactile 28 pouces QLED escamotable qui s’étire sur tout la largeur de l’habitacle. Entièrement motorisé, cet écran signé Samsung apparait comme par magie et permet d’afficher des cartes de navigation, des menus de contrôles ou des vidéos de divertissement.  « Habituellement, les écrans du tableau de bord sont toujours orientés vers le conducteur. Dans cette intégration, le passager devient un copilote et peut plus facilement interragir avec le système de navigation », souligne le directeur marketing. 

Au total, l’habitacle compte sept écrans QLED, dont trois de petite taille intégrés sur des gros boutons contextuels qui, ainsi, peuvent changer de fonctionnalité quand on les tourne. Le rétroviseur intérieur est également un écran QLED et affiche les retours des caméras situés sur les portières et à l’arrière de la voiture.

SOURCE : 01NET.COM


 

MASERATI LAPONIE ICE DRIVING - MAJ 17 01 2018

Maserati livre les tarifs pour ses sessions de glisse dans le cadre du "Laponie Ice Driving" 2018.

Le constructeur italien Maserati annonce sa présence pour cette nouvelle édition du Laponie Ice Driving 2018, qui se déroule sur le lac gelé Udjaur, en Laponie suédoise, à 70 kilomètres du cercle Polaire. Cet événement propose des sessions de pilotage sur glace, accompagnées d'un coaching personnalisé par des instructeurs professionnels.

 
LES CIRCUITS DE F1 REPRODUITS À L'ÉCHELLE 1

Pas moins de 13 circuits sont tracés chaque hiver sur 1.200 hectares. Il s'agit des plus prestigieux circuits de F1 reproduits à l'échelle 1. La gamme de la marque au Trident est à l'essai : Ghibli SQ4, Levante, Quattroporte SQ4 et Granturismo MC.

Voici les deux formules disponibles :

> Performance : 5 sessions de 30 min/jour : 2.280€
> Intensif : 8 sessions de 30 min/jour : 3.360€

SOURCE : news.sportauto.fr

 



Une Maserati pour GP34 by GEMO Sport - MAJ 08 01 2018

Fort de deux beaux succès en Am à Barcelone, le GP34 by GEMO Sport compte bien poursuivre l’aventure avec la Maserati GranTurismo MC GT4 cette année en Championnat de France FFSA GT.

Le team dirigé par Gilles Chatelain a tellement fait le buzz lors de la finale du Paul Ricard avec sa Maserati aux couleurs d’Antoine le Pilote que la GT4 devrait à nouveau porter les couleurs du célèbre héros imaginé par Yvan Amiel. « L’histoire est belle et ce serait dommage de se passer d’Antoine le Pilote cette année, » nous a déclaré Gilles Chatelain.« La Maserati a montré sa compétitivité la saison dernière. On va tout faire pour réunir un bon équipage afin de jouer les premiers rôles. »

Source ENDURANCE-INFO.com

Haut de page