CLUB MASERATI FRANCE

105-107 Rue Aristide Briand
92300 Levallois-Perret

TEL :  06 73 99 53 07

contact@clubmaseratifrance.com

Modèles Emblématiques - 10

En 1941 s’opère un changement de stratégie au sein de la Société Maserati. Il est initié par les nouveaux propriétaires, la famille Orsi, qui a réalisé qu'il n'y avait pas d'avenir viable pour Maserati en tant que fabricant de voitures de course spécialisé. Cette année-là commencent les travaux sur la première voiture de route de Maserati ce qui aboutit finalement au 1500 Gran Turismo, connu en interne sous le nom de Tipo A6. Lancé en 1946, le modèle1500 Gran Turismo est un succès raisonnable avec 61 exemplaires construits sur une période de cinq ans. Il est remplacé par une version de deux litres (Tipo A6G), qui ne parvient pas à susciter le même intérêt pour diverses raisons.

Après une pause de trois ans, Maserati revient sur le marché des voitures de tourisme avec une version fortement révisée du Gran Turismo 2000 construit en petit nombre en 1950 et 1951. Connu sous le nom de Tipo A6G54, la nouvelle voiture conserve son nom officiel 2000 Gran Turismo. Le prototype est présenté au Salon de l’Automobile de Paris à l'automne 1954. Carrossé par Frua avec une spectaculaire silhouette de coupé, terminé en blanc, le prototype combine un châssis de compétition plus ancien avec le tout nouveau moteur Tipo A6G54 développé spécifiquement pour la nouvelle voiture de tourisme.

Le Tipo A6G54 moteur de six cylindres en ligne de deux litres de cylindrée a été entièrement fabriqué en aluminium et lubrifié par carter humide. La plus grande amélioration par rapport aux anciens moteurs de voitures de tourisme est l'utilisation d’une culasse à deux arbres à cames. Cela se traduit par une hausse très appréciable de la puissance à 150 ch comparé aux modestes 100 ch de la version Tipo A6G. Les deux arbres à cames sont entraînés par des chaînes, ce qui constitue une solution beaucoup plus simple que les engrenages utilisés sur la version compétition du moteur. Comme la plupart des moteurs Maserati de l’époque, le Tipo A6G54 était disponible avec un allumage à double étincelle, en option et plus tard standard.

Construit par les spécialistes Gilco, le châssis est d'un design tubulaire très classique presque identique à la précédente Tipo A6G. La suspension avant se compose de doubles triangles et ressorts hélicoïdaux, tandis qu'à l'arrière est disposé un essieu rigide et des ressorts à lames. Les freins sont à tambour en aluminium.

 

Le premier carrossier italien Pinin Farina travaille presque exclusivement pour Ferrari, mais Allemano, Frua et Zagato se révèlent être de bonnes alternatives. Allemano est responsable d'un coupé 2 + 2 discret, Frua fournit les carrosseries spider et Zagato les coupés. Les multiples changements ont grandement amélioré l'attrait de la Maserati A6 et pas moins de soixante exemplaires sont sortis de la ligne « production » entre 1955 et 1957.

La troisième évolution sera la dernière pour le Tipo A6 ; en 1957 il est remplacé par le tout nouveau modèle 3500 GT. Alors que l'A6 a été construit en relativement petit nombre, la 3500 GT marque le passage de Maserati à la production de masse. En conséquence, l'A6G54 reste comme la dernière des voitures de sport construites à la main par le constructeur italien. Particulièrement les exemplaires carrossés par Zagato sont très recherchés aujourd'hui.

La voiture présentée ici (Châssis : 2147) a été livrée neuve en août 1956, cet A6G / 54 a été accidentée peu de temps après par son premier propriétaire. Après les réparations, la voiture a été ré-estampillée 2147 par Maserati et vendu comme une nouvelle voiture. Elle a été carrossée par Allemano, fini avec une peinture bicolore unique et équipée de quelques dispositifs de rallye spécifiques. Passant par diverses mains italiennes et américaines, elle a finalement rejoint la vaste collection Rosso Bianco.

En 2006, le propriétaire actuel a acquis la voiture et l'a fait magnifiquement restaurer en Italie. Après le travail achevé en 2009, le châssis 2147 a été montré lors de plusieurs événements, remportant notamment le « Best of Show » au Maserati Club Elegance. Lors de l'une de ses dernières sorties, elle a été présentée lors du  Concorso d'Eleganza Villa d'Este en 2012.


 

Crédit Texte et Photos Jean-Pierre ECHAVIDRE - Avec son aimable autorisation.

Merci à Jean-Pierre ECHAVIDRE - Président de VICTOR ASSOCIATION - que vous pouvez suivre sur son Blog - Voitures de légendes




Haut de page